07/09/2007

 

Ou est tu ma petite fée ?
je suis seule tu peux te montrer .
Il est minuit a ma fenêtre
tu apparait tout petit être .
pas de sourir sur ton visage
toi tu rêves d'autres paysages .

Je remarque ton aile froissée
tu me réponds 'le vent trop frais'
je te raconte le bout du jour
tes yeux se perdent aux alentours .
c'est si secret le chagrin d'une fée,
trop mysterieux pour en parler .

Sur le bord de mon coussin
tu te poses et ne dis rien ...
Il n'y a que moi qui devine
ton lourd fardeau ma Mélusine .
tu as perdus d'autre couleurs
tu t'assombris au fil des heures .

Les autres se moquent de toi
tout le royaume te montre du doigt .
Les fées n'ont pas le mal de vivre
d'éclats de rires elles sennivrent .
Alors, souvent tu me rejoins
et ton silence t'appartiens ...


Tu voudrais juste un instant
profiter du mauvais temps...
qu'un orage frappe ton corps
qu'il se change en poussière d'or
disparue la fée pour toujours,
plus de chagrin, que du velours...

21:56 Écrit par Fanny | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

vraiment beau. Courage petite fée :)

Écrit par : diana | 12/09/2007

Les commentaires sont fermés.