21/10/2007

La chanson du Laurier

pierre

Je sais je ne parle pas beaucoup
Mais pourquoi faire parler de tout ?
Je suis cette fille un peu étrange
qui s'esquive quand ca l'arrange
De mon jardin jamais ne fuit
Le plus sobre de mes soucis
Tu vois tu peux bien me maudire
C'est plus facile pour moi d'écrire
 
Je suis sous l'aube ou rien ne passe
Ta main de menteur qui me touche
Je suis sous la pierre qui m'éfface
Quand ton poison coule sur ma bouche
 
Peut être devrais-je me poser ?
traverser ton coeur sans trébucher
Mais si je tombe à tes genoux
Si je t'accroches mon pauvre fou
Il faut de la force pour me prendre
Pour faire de mon nid le plus tendre
Moi mes habits sont tout mouillés
Ou je vis le temps ne sait que pleurer
 
Je suis sous l'étoffe que tu froisses
Tout tes mensonges sont à mes pieds
Je ne suis rien qu'un miroir qui se casse
Quand ta main brise la branche de Laurier
 

 

17:55 Écrit par Fanny dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

C'est ton coeur qui chante là ? Pas facile de apercevoir que tout ne dure pas, que l'amour n'est pas immortel, comme une branche brise. Une odeur amère, l'homme ment.

Joli texte. Confus, puissant.

Écrit par : Christophe | 21/10/2007

Oui , c'est bien lui . Je le sais trop que rien ne dure . Ou juste pour moi . Parce que moi je ne sais pas faire dans la mi-mesure , quad j'ai un sentiment , qu'il soit négatif ou positif , il est constant donc immortel .

Écrit par : fanny | 21/10/2007

Wah ! J'adore ce poème ! Peut être plus torturé que les autres ? en tout cas , une fois de plus : profil bas mademoiselle !
P.S : C'est toi en photo ?
- Trés jolie demoiselle :)

Écrit par : Julien | 21/10/2007

...
Merci julien !

Écrit par : FANNY | 21/10/2007

Les commentaires sont fermés.