30/10/2007

 

Je t'écris , si mal ou si bien quel importance . Je t'écris comme on écrit sa peine , son fardeau , son chagrin . Je n'ai que mon stylo pour allié et je m'en sers pour ne pas craquer . Les mots me viennent si mal taillés , mais ils sont là je n'invente rien . Si tu savais comme je les hais , eux qui ne servent même à rien . Qui ne peuvent plus me soulager .

Je m'angoisse à t'écrire que je t'aime , à ne plus supporter de me lire . Je m'emporte rongée par la colère pour m'éffondrer à en mourir . Et je m'isole si tu savais , je m'isole de tout ce qui m'entoure ... Je m'en moque d'être ridicule , d'être si faible face à toi . Je ne sais même plus pleurer , mes larmes refuses de couler .

J'en ai plein des mots sur mes nuits de cauchemards ou je te cherches sans répis . J'en ai l'âme pleine de ton empreinte qui ne s'éstompera jamais . Et j'en fais quoi de tout cela si je ne peux plus te le dire ? Est ce qu'on la range notre histoire , est ce qu'on la met dans un tiroir que l'on referme sans un regards ? Mais aprés , dis moi ... Aprés... Je deviens quoi ? 

broken hart

23:25 Écrit par Fanny dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.