05/11/2007

Le confident de la table de nuit

Le mouton que je ne saute pas 
celui planté sur ma table de nuit
Se moque aussi un peu parfois
des garcons qui veulent mes nuits
 
Le bout de laine et moi se marrer 
aussi fort, aussi vrai, que je sais le faire
D'un soufle tous les faire s'envoler
pourvu qu'ils sortent de ma terre 
 
Le mouton qui n'a pas de nom,
d'ailleurs qui n'en voudrait même pas,
me dis qu'il mentent de toute facon
Parole de peluche rien qu'à toi !
 
Mon compagnon et moi s'évader 
surtout trés loin ou personne n'ira
Des fois je me dis qu'a force de rêver
C'est sur qu'un jour je ne me réveillerai pas
 
Le mouton que je ne compte pas,
Parce qu'il me bouderai surement,
Je voudrais lui dire un peu tout bas
J'ai passé l'âge d'être une enfant 
 
Mais le bout de laine est comme moi
Tout prés du coeur mal raccomodé . 
Mais chut ! De ce garcon je ne parle pas,
Mon mouton n'aime pas me voir pleurer .
mouton blanc

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

22:43 Écrit par Fanny dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.