29/12/2007

Les peines perdues

Les peines perdues qu'on jette comme des papiers qui voleront

Des chuchottements que l'on se dit avant la douceur de l'oublie

Le poids en moins là sur le coeur qui ne veut plus dire grand chose

La page blanche qui  le reste et plus un mot pour lui donner vie .

 

Les peines perdues mais je ne sais pas où ,

au bord d'un jour qui n'en avait pas le goût

Des tas d'oiseaux avec de grandes ailes noires ,

qui ne viennent plus planer dans mon dortoir .

 

Les peines perdues qu'on laisse en courant derrière soi

D'une petite croix qu'on laisse au vent d'une autre fois

Ici repose mes larmes et tellement tout ce que l'on veut ,

Ayez pitié pour elles et pour mon rire bien trop joyeux .

 

 

 

11:16 Écrit par Fanny dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.