12/02/2008

La petite chose

De derrière les murs , de derrière la vie , dis , est-ce qu'il fait beau ..

Au bout de la ligne elle écrit des timides raisons ,
son combat de toujours qui ne guérit pas
Dans son eau limpide elle dit mordre l'hameçon,
mais ce bout de papier , elle ne le signe pas
 
Le stylo se pose le temps de s'essoufler
Bien sur qu'elle à grandie dans de la soie
pas une seule écorchure aux jardins d'été 
Mais des langueurs qui ne s'expliquent pas
 
Du jour qui se couche, elle écrit ce qu'il fût,
un berceau d'instants qui ne font que passer
Cette pauvre petite chose se met l'âme à nue
Pourvu que l'on comprenne ce qui est compliqué

22:25 Écrit par Fanny dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.