26/02/2008

Cygogne pour un temps

Il est si petit qu'il dort en moi...


 

 

 

Je me sens ronde sur les hanches ,
je tire sur mon pull par les manches
Trois milles tours devant mon miroir
je t'imagines quelques mois plus tard
Petit garcon qui me ressemble surement
les yeux vert pour faire comme maman
Mon reflet change et pendant ce temps
J'ai peur de tout depuis que je te sens .
C'est pas toujours que des balivernes
ce que j'écris c'est la vie dans mes veines
J'ai tellement attendu tes méches brunes
à force j'ai pris l'inspiration pour fortune.
Je décompte les mois comme les moutons,
Plus que six et je tiens bon ...

 

12:45 Écrit par Fanny dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/02/2008

Un peu de moi

"Jai mal. Mal qu'on pense que je suis quelq'un de mal. Je suis tellement la plus gentille fille au monde. Je pleure pour rien. Meme quand je veux tuer quelq'un, je finis par pleurer."

-(x) au cinema , devant un film triste, quand le héros meurs à la fin .
-(x) quand je raccroche au téléphone et que papa me dit "je t'aime".
-( ) quand je pense au temps  de l'école , du lycée , des copines d'autrefois .
-(x) quand je me dis qu'il m'à peut être toujours menti, ce garçon là .
-( ) quand les poissons rouges meurts les un aprés les autres .
-(x) souvent le soir dans mon lit .
-( ) quand il y à quelqu'un à côté de moi .
-(x) quand je pense à mon frère et à la vie qu'il a laissé .
-(x) quand on me dis que je suis belle et que la vie m'appartiens .
-( ) quand je quitte le travail le soir .
-( ) quand j'écris plus qu'il ne faudrait , des mots, des textes, mes pensées .
-(x) quand je pense à maman ...
-(x) quand je garde toutes ces photos , quand lui n'en veux plus ...
-( ) quand je vois le sourire de ma petite soeur .
-(x) si j'embrasse pour de vrai .
-( ) quand je me promène dans Paris .
-( ) quand j'ai pris trois grammes sur les hanches .
-(x) quand je me dis que je suis grande maintenant .
-(x) parce que je sais que je ne le reverrais jamais .  
  
                        Bain

21:27 Écrit par Fanny dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

12/02/2008

La petite chose

De derrière les murs , de derrière la vie , dis , est-ce qu'il fait beau ..

Au bout de la ligne elle écrit des timides raisons ,
son combat de toujours qui ne guérit pas
Dans son eau limpide elle dit mordre l'hameçon,
mais ce bout de papier , elle ne le signe pas
 
Le stylo se pose le temps de s'essoufler
Bien sur qu'elle à grandie dans de la soie
pas une seule écorchure aux jardins d'été 
Mais des langueurs qui ne s'expliquent pas
 
Du jour qui se couche, elle écrit ce qu'il fût,
un berceau d'instants qui ne font que passer
Cette pauvre petite chose se met l'âme à nue
Pourvu que l'on comprenne ce qui est compliqué

22:25 Écrit par Fanny dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |