14/03/2008

La jolie robe noire

J'ai trop bu de tequila . Mon verre rose et vert n'a jamais céssé d'être vide et plein à la fois . Je le fais si bien exprés , comme ca , en te jetant un regard qui te fais mal . Je parle à ce garçon , assez mignon , je le laisse croire que je suis venue seule ...

Tu ne bouge pas , pas encore . Tu ne me lache pas du regards . Jusqu'où vais-je aller ? T'attends que je m'éffondre , tu sais que je ne vais pas tarder . Tu seras là , comme à chaque fois . Tu seras là , à vif , à bout . L'envie de me dire " casse-toi, je te hais !" .

Tu m'aimes , je le sais . C'est en toi et tu n'arrives pas à me le cacher . Tu me deteste pour cette auto-desruction quotidienne qui te bouffe chaque jour un peu plus , sans que tu puisses m'en empêcher .

Minuit passé depuis un bon moment .  Je tombe dans tes bras pour finir la soirée à genoux dans la salle de bain . C'était le huitième verre , celui de trop qui ne veux pas rejoindre mon flot de soucis immuable. Et je pleure, oui, je pleure ! J'ai des larmes pour ma peine , pour le vide et l'absence .

Dérrière nous la musique s'enchaîne dans ce grand appartement plein de gens que je ne connais plus .  Je m'accroche à toi , à ton bras qui me soutient, je ne sens plus rien sous moi , je tombe au plus profond des fonds du gouffre . Nous rentrons ...

Je ne me souviens jamais de ces moments . Ceux où tu me change , où tu me couche dans tes draps rouges. Mais je l'entends ta petite voix .  Je t'entends penser en silence ... Ton soufle calme qui voudrait me laisser partir quand je vais trop loin, "On ne peut pas continuer comme ça Fanny , on ne peut pas ..."

Je sais qu'au matin quand je me réveille , je porte une de tes chemises . Tu  t'es déjà levé depuis longtemps et je vois dans tes yeux qu'ils se donnent une chance de plus . Comme ça, pour y croire encore ... Nous ne parleront pas de la veille .

00:10 Écrit par Fanny dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

joli bonjour,
il est très bien ce texte,
il parle tellement fort de ce qu'on peut retenir comme souffrance..
ton blog est très beau, bonne continuation,
passes un super dimanche
bisous

Écrit par : marie-claire | 16/03/2008

Les commentaires sont fermés.