02/05/2008

Allea

Today_I_remembers_by_capitainecroc




Je ne cherche plus , je sais . C'est ta peau l'Allea, mon refuge prés de toi , le port qui me va mieux que ce que j'ai connu jusque là .

Cette fois ca y est , je plante ma croix . C'est ici que je meurs pour ne respirer que toi . C'est idiot , je me sens libre à en pleurer de joie .

J'ai perdu milles années d'une vie qui ne m'allais pas . Peu importe tu es là , je suis faible mais je rêve , je rêve pour la première fois .

Comme aprés le déluge, je te pointe du doigt . En écoutant ton coeur je me dis , pourvu qu'il batte toujours  pour contrer celui que j'ai gardé en moi .  

Je m'étonne de ce monde à te regarder vivre . Dans le sable que tu foules , je m'allonge sous tes pas . Je sais depuis ton soufle pourquoi je me bats .

20:11 Écrit par Fanny dans Général | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Et celui-là me ressemblait...

Écrit par : Solène | 02/05/2008

coucou solène !
Ca me fait trop plaisir de te relire, j'espère bien sur , que tu va bien . Et puis merci pour tes deux commentaires !

Écrit par : Fanny | 03/05/2008

Ca va un peu moyen depuis quelques jours, mais bon, ça passe ^^... J'espère aussi que tu vas bien, bisous !

Écrit par : Solène | 03/05/2008

bonjour très joli ce poème
passes un super dimanche ensoleillé
bisous

Écrit par : marie-claire | 04/05/2008

J'y pense souvent à ce poème, il m'a marquée je crois... Chaque phrase est magnifique...

Écrit par : Solène | 08/12/2010

Les commentaires sont fermés.