13/07/2008

 

Je m'apperçois que je n' vais pas , l'évidence même s'impose à moi 
Je m'apperçois que rien n' vaut rien et même pas nos rires christallins
J'écris en vie que tout se passe mais j'écris trop que la ligne casse  
Les mots c'est vrai ne font pas tout,  les mots ne valent même pas le coup
que je les notes sur le papier , que je les notes pour résister 
Je touche l'ivresse du bout des doigts en quelques gouttes d'un je n'sais quoi
Je crois en vous mais pas en moi , je crois que vous n'comprenez pas 
Qui de mes peines ou mes joies est le plus fort dans mes pensées ?
Qui de vous autres ou de moi est le plus désolé ? 

11:40 Écrit par Fanny dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.