24/07/2008

Sur la plaine

J'ai fait tout ce qu'il fallait faire ,
souvent avec bien peu
J'en ai apprises des belles prières ,
Il fallait vivre de notre mieux ...

J'ai porté ta croix à mon cou ,
j'en étais fière si tu savais
Il y en a qui nous disaient fous ,
de croire que tu nous sauveraient

T'aurais du voir ce qu'on leur à fait
pour qu'ils le bâtisse ton empire
T'aurais du voir ceux qu'on à tués
pour que tu puisses nous bénir...

J'ai t'ai croisé un peu partout ,
de livres saints en livres saints ,
On t'aurais même vu parmis nous
Mais toujours loin , toujours trop loin ...

J'en ai connu qui perdaient l'âme
à qui je promettais tes bras
J'en ai passé comme ca des drames
sans jamais te montrer du doigt

Ce soir pourtant la lune est belle
et le vent soufle dans mes os
Je n'ai croisé qu'une hirondelle
et elle me tourne déjà le dos ...

17:49 Écrit par Fanny dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/07/2008

 

nounours_by_dylanie


Je ne suis pas venue pour entendre tes chimères 
il faut que tu m'écoutes , tu n'auras qu'à te taire 
J'ai laché les ballons , je ne suis plus prisonnière
Je vais juste m'en aller, ca ne va pas te plaire .
 
J'aurais tant préferée que tu te sentes fier , 
je ne sais où je vais , j'ai tellement tout à faire
comme oublier ton nom et ces années poussières 
où je me suis jetée la tête la première .
 
Je ne vais pas t'emporter , tu tuerais la lumière
et puis je finirais presque à six pieds sous terre
Il me reste peu de temps avant de nous défaire 
Tu pourrais faire semblant de n'être pas amer
 
Je ne t'écrirais pas en intime messagère ,
tu ne comprendrais pas que l'on vive sans misère
Je sais que de ma route je verrais tes éclairs 
se partager le ciel à hauteur de ta colère . 

15:24 Écrit par Fanny dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

13/07/2008

 

Je m'apperçois que je n' vais pas , l'évidence même s'impose à moi 
Je m'apperçois que rien n' vaut rien et même pas nos rires christallins
J'écris en vie que tout se passe mais j'écris trop que la ligne casse  
Les mots c'est vrai ne font pas tout,  les mots ne valent même pas le coup
que je les notes sur le papier , que je les notes pour résister 
Je touche l'ivresse du bout des doigts en quelques gouttes d'un je n'sais quoi
Je crois en vous mais pas en moi , je crois que vous n'comprenez pas 
Qui de mes peines ou mes joies est le plus fort dans mes pensées ?
Qui de vous autres ou de moi est le plus désolé ? 

11:40 Écrit par Fanny dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/07/2008

La ligne d'eau

(A Maxime Fauconnier 26/10/1983  - 24/05/2006) 
La dernière fois que j'ai pleuré ...
Je n'avais jamais le temps pour tes petits bateaux
je suis passé cent fois devant tes cheuveux blonds
et tes petits papiers coulaient le long du ruisseau
je ne savais pas que tu voulais suivre leurs sillons .

La dernière fois que j'ai pleuré ...
J'étais si fière de m'en aller que c'est à peine si je t'ai vu
T'étais debout dans l'escalier à serrer si fort ton doudou
celui qui n'a même plus de nez et dont la bouche est décousue
Celui que je t'avais donné un jour ou je n'en voulait plus .

La dernière fois que j'ai pleuré ...
On m'à dit que tu es partis au fil de l'eau un mois de mai
Petit bois mort qui suit la houle sans que je puisse le retrouver
Doudou se tait sur le sofa et ne me dis plus jamais mots
En le croisant je te revois et souvent je tombe en sanglots .

frere et peurs

22:57 Écrit par Fanny dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

10/07/2008

Electriste

Le chemin des néons me ramène à ton corps
qui me laisse comme un con inutile à ton sort
Errant dans la moiteur à l'image d'un électron
j'éponge ma douleur à la sueur de ton front

Nous étions de ces mondes qui ne se touchent pas
et qu'une balle en plein coeur à scéllé le combat
Tu n'étais que mystère... je ne savais pas .
Moi meurtri dans ma chair , dis moi juste pourquoi ?

Statique dans la poussière qui me tire vers le bas
je garde les yeux ouverts pour m'imprégner de toi
Hanté par ta lumière je t'embrasse en imbécile
d'avoir dans mon enfer moi même coupé ton fil .

11:25 Écrit par Fanny dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |