18/10/2008

Ces amis

 

 

Ce qu'on pouvait s'amuser , en un éclair nous emporter
Les fumerolles qui volent , comme avant tu respirais
nos cannes à pêches usées par nos poissons relachés
et les mers de devoirs qui voulaient t'apprendre à nager

Ce que j'aimais m'amuser , pour si peu pouvoir m'évader
quand ton nom seul suffisait à tous nous faire patienter
un jour pluvieux qui n'eu de sens que sur tes carreaux embués
en y dessinant un chat comme toi seule tu nous l'avais fait

Ce que l'on à pu s'aimer , pour un temps nous apprivoiser
pour une chasse aux larmes qu'on n'auraient jamais du verser
derrière nos chapeaux tristes de gens qui ne font que passer
et nos gestes élégants qui voudraient bien te rappeler .

22:19 Écrit par Fanny dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

De bons souvenirs qui ne s'oublieront jamais. Bon dimanche. Amitié

Écrit par : Jicé | 25/10/2008

Les commentaires sont fermés.