28/10/2008

Hanna

Qui se souviendra de la vie d'Hanna
si ce n'est pas moi qui vous dis sa vie
si je n'en fais pas des tonnes de confettis
à jeter au vent , à la gueule des maudits .

Amie Hanna , toi qui voulait tant rire ,
à six pieds en bas , dis nous si ca t'inspires
dis nous les pas qui vont sur le gravier fleuri
de milles fleurs sans noms coupées avant la pluie .

Je veux savoir cela entre deux éclats de joie
car tu avais raison , seules les saisons ne changent pas
moi qui n'étais que peine quand tu riais pour moi
la vie est belle dans ce monde que tu connais pas

hetikep_1679

11:40 Écrit par Fanny dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

De passage pour te faire un ptit coucou d'amitié... A bientôt. Bizz

Écrit par : Jicé | 28/10/2008

Envie de passer dire bonjour... J'ai relu quelques uns de tes anciens textes récemment, et les nouveaux me touchent toujours autant... Merci pour ces jolis écrits... (je dépose l'adresse de mon blog pour une fois, juste parce que je compte enfin écrire vraiment dessus ^^...)

Écrit par : Solène | 29/10/2008

je suis sans H mais anna quand même ....
on peut rire de peine dans une vie que l'on aimerai ....

Écrit par : anna | 12/01/2009

Les commentaires sont fermés.