23/12/2008

berce l'enfant

Colombine dort
sur un cube de souffre
le froid qui la mord
et le gris qui la bouffe

compte à l'horizon
pas une seule raison
de s'essuyer les yeux
et pas crever un peu

pour que trempe ta plume
pauvre con de poète
sous l'oeil rond de la lune
dans son encre de fête

colombine dort
dans son appartement
le froid qu'il fait dehors
craint la neige au dedans

S'il n'était qu'un aveu
colombe ou colombine
n'en voudrait qu'à son dieu
qui ne fait pas un signe

Mais que fais tu poète ,
je te craches dessus
Va faire sécher tes lettres
au vent des disparus .

20:24 Écrit par Fanny dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Joli texte...

Écrit par : Solene | 23/12/2008

Les commentaires sont fermés.